dynaMIPS
Veille technologique

Mais où est passé mon OneNote ?

L’application OneNote (qui existe depuis la version 2003 de Microsoft Office) ne sera pas incluse dans la prochaine version de la suite Microsoft Office 2019, déjà sortie le 24/09/2018. Elle n’est d’ailleurs déjà plus présente dans toute nouvelle installation depuis un abonnement Office 365.

Microsoft l’avait annoncé en début d’année (courant avril), seule la version « OneNote pour Windows 10 » perdurera. Pourquoi ?

Microsoft annonce qu’elle a « été conçue pour utiliser naturellement n’importe quelle méthode d’entrée, de la souris au clavier en passant par le stylet et l’écran tactile, et présente de nombreuses améliorations en termes de performances, autonomie de batterie et fiabilité » (source). On peut également estimer que c’est d’une part pour limiter le nombre de versions à maintenir côté Windows, mais également pour faciliter le déploiement et l’utilisation de celle-ci (elle est incluse par défaut dans l’OS).

De mon point de vue, cela peut paraître un peu déroutant de ne plus avoir ses « sections » en haut de page, mais il ne s’agit que d’un temps d’adaptation, et finalement, c’est bien plus cohérent avec le mode OneNote Online ou les applications iOS & Android. Bon point. Pour ce qui est de l’interface plus épurée, cela fait cohérence avec les nouveaux « rubans simplifiés » arrivant sur Outlook. Globalement, les applications locales tendent ainsi à êtres similaires en tout point à Office Online. On aime ou on n’aime pas…

Mon OneNote va-t-il disparaître tout seul ?

Que faire si je suis sur Mac ? Et si je suis toujours sur Windows 7 ? Qu’en est-il des mises à jour fonctionnelles ou de sécurité ? A quoi dois-je m’attendre si… Hop-là ! J’aime autant vous rediriger vers une source fiable, claire, et qui sera maintenue à jour en cas d’évolution, le FAQ de Microsoft sur le sujet !

Plus concrètement pour ceux utilisant déjà OneNote 2016, les mises à jour de sécurité étant toujours réalisées, il n’y a pas d’inquiétude à avoir vis-à-vis de ses collaborateurs. Par contre, pas de nouvelles fonctionnalités. On peut donc soit rester tel quel, soit proposer à ses utilisateurs de passer sur la nouvelle version dès à présent. Tout dépend de l’agilité de l’entreprise dans ses process et du nombre de collaborateurs qui l’utilisent. Le passage à Office 2019 sera peut-être l’occasion de faire le grand saut ?

 

Consultant Solutions Cloud


Jérémy GOUPIL

Consultant Solutions Cloud dynaMIPS

 

 

Vous faites quoi le 21 novembre ?
On vous invite à dynaEXPO !
Inscrivez-vous

Vous avez bien téléchargé la ressource.
Elle est actuellement dans vos mails !