Articles

Windows Virtual Desktop, le poste de travail virtuel façon Microsoft

“VDI Killed the Computer Star”

Pour une immersion totale, nous vous recommandons l’écoute de cette chanson pendant la lecture de cet article. De rien !

Si le concept de poste de travail virtuel (VDI pour les initiés) n’est plus vraiment une nouveauté, ses applications n’ont jamais été autant d’actualité. Même si le poste de travail “physique” a encore de très beaux jours devant lui, les possibilités offertes par la solution VDI de Microsoft, Windows Virtual Desktop (WVD), ont une résonance toute particulière au regard de l’actualité. La période que nous avons connue de mars à mai 2020 nous a fait reconsidérer notre rapport au poste travail. Que le télétravail ou le nomadisme soient des sujets subis ou souhaités, WVD ouvre de nouvelles opportunités aux entreprises.

À quoi bon virtualiser des postes de travail ?

Il s’agit de redéfinir la notion même de “poste de travail”. Traditionnellement, le poste de travail est une entité physique, souvent incarnée par une machine optimisée pour permettre au collaborateur d’effectuer le plus efficacement possible les tâches qui lui sont demandées. Autant de mots pour dire un ordinateur fixe ou portable. Une approche matérielle souvent contrainte par les limites “physiques” de l’équipement, que ce soit en termes de puissance ou de mobilité.

Imaginez maintenant que n’importe quel terminal puisse devenir temporairement un poste de travail (presque) aussi performant qu’un ordinateur conçu pour effectuer des tâches complexes ? Un environnement de travail optimisé accessible n’importe où, n’importe quand et qui s’affranchirait des limitations des équipements en utilisant les ressources du cloud Azure. C’est peu ou prou la promesse de Windows Virtual Desktop.

Windows Virtual Desktop, qu’est-ce que c’est ?

WVD est une solution de VDI exclusive à l’offre cloud Azure de Microsoft. Concrètement, elle vous permet de virtualiser des bureaux, postes de travail et applications qui s’exécutent dans Azure. Ça, c’est pour la description factuelle.

Concrètement, WVD permet aux entreprises d’accéder à distance à des applications métier qui ne sont pas en SaaS, depuis n’importe quel terminal avec n’importe quel OS, tant que le navigateur web est compatible avec HTML5. Comme nous le disions plus haut, ce ne sont pas les performances et les limites techniques de l’appareil utilisé qui sont exploitées mais celles du Cloud Azure. Sans transformer n’importe quel appareil en bête de course non plus, WVD permet d’utiliser des logiciels et applications très gourmands en ressources sur un appareil domestique.

Comme la mobilité et l’ouverture du système d’information constituent des facteurs de risques supplémentaires, Windows Virtual Desktop a été conçu nativement avec des outils de sécurisation des accès. Parmi eux, l’intégration d’une authentification multifacteurs pour accéder au poste de travail virtuel, ainsi qu’une console d’administration centralisée qui permet une gestion fine des utilisateurs par l’administrateur.

Quels sont les principaux cas d’usage ?

Nous n’avons pas la prétention de connaître à l’avance comment les entreprises à travers le monde utilisent ou utiliseront le poste de travail virtuel WVD. Nous avons néanmoins identifié des cas d’usage fréquents et des applications spécifiques selon certains secteurs d’activité.

Accompagner la mobilité

C’est l’application la plus évidente et c’est pourquoi nous ne nous étendrons pas dessus outre mesure. Qu’ils s’agisse de travailleurs nomades ou de la pratique du télétravail, WVD accompagne ces pratiques et constitue une alternative parfaitement viable aux parcs informatiques dédiés à la mobilité. Et c’est précisément l’objet du cas d’usage suivant.

Palier aux parcs informatiques limités

Des discussions que nous avons eues avec les entreprises, nous avons pu constater que le confinement a eu des conséquences sur le rapport des collaborateurs au travail et parmi elles, une hausse des demandes sur la pratique du télétravail. Un changement “simplement” culturel pour les entreprises qui ont déjà misé sur la mobilité des équipements. En revanche, l’investissement n’est pas le même quand ces demandes émanent et que les postes de travail sont en grande majorité fixes. Nous pensons notamment aux bureaux d’études qui ont des logiciels lourds de conception 3D, très gourmands en ressources et qui ont investi dans des tours très performantes pour effectuer des rendus rapides. Avec WVD deux choix s’offrent à ces entreprises :

Évidemment, il s’agit avant tout de répondre à une urgence ou à des besoins ponctuels puisque la création de postes de travail à la demande peut vite s’avérer onéreuse sur le long terme. Et en parlant de court terme…

S’adapter aux activités saisonnières

Une solution comme WVD brille particulièrement si votre entreprise est sujette à des pics d‘activité saisonniers. Notamment si plusieurs de vos collaborateurs ont besoin de se déplacer régulièrement sur des périodes définies, vous pouvez créer ou supprimer des postes de travail selon les besoins. Idem, si vous devez accueillir plus de collaborateurs pendant certaines périodes charnières, une solution comme WVD vous permet de répondre rapidement et simplement à ces besoins sans investir sur du long terme.

Avec cet article, nous n’avons la prétention d’être exhaustifs sur la solution Windows Virtual Desktop. Il ne s’agit pas d’une solution miracle mais d’un outil très polyvalent qui peut s’avérer pratique. Les usages et applications en entreprise sont vastes, ici nous n’avons couvert que les usages les plus fréquents. Si le potentiel de la solution ou les utilisations décrites vous séduisent, nous ne pouvons que vous encourager à expérimenter WVD par vous-même.

Nous serons bien évidemment ravis de vous accompagner dans cette aventure pour vous partager notre expérience et notre expertises sur la solution.

Et si vous souhaitez approfondir le sujet vous pouvez aussi visionner le replay de notre webinar. Il paraît même qu’il y a une démo à partir de 19min30 tout pile.

Nicolas KAISER
Directeur innovation dynaMIPS

Retourner sur la page du blog

Besoin de vous poser sur vos projets ?



Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant le service Marketing de dynaMIPS.

Warning: This form can only be used if JavaScript is enabled in your browser.